Y a-t-il une vie après le burnout ?

August 14, 2017

 

Le burnout n'est pas juste un épuisement physique ou psychique lié à un surmenage. La surcharge de travail est une partie intégrale de notre job.

C'est lorsque tu te commence à te poser la question : "a quoi ça rime ?" que les choses commencent à aller mal. Et cette question du sens de notre travail, une fois posée, ne te quitte plus jamais. Peut-être l'âge et la fatigue sont des éléments déclencheurs qui font surgir la question, mais c'est bien cette idée d'absence de sens, l'idée d'une absurdité qui est à la base de tout le processus.

C'est lorsque tu te commence à te poser la question : "a quoi ça rime ?" que les choses vont mal.

 

La plupart des médecins que je connais ne se posent pas cette question et ne se la poseront jamais. Heureusement pour eux. Les autres, les médecins comme moi-même, sont taraudés en permanence par ce questionnement, une fois qu'il a fait surface.

Et les raisons pour se poser cette question sont légion : médicaments valants des prix dépassant les 40000€ alors que la caisse nous demande chaque jour de baisser nos dépenses, déshumanisation des hôpitaux publiques, charges administratives inutiles et chronophages, exigences des patients, exigences des administration, agressivité des gens, vaccinophobie, ....

 

Il est vrai qu'une fois éloigné de ce marécage dans lequel on nous demande d'exercer le "plus beau métier du monde", une fois que ton psycho-thérapeute a réussi à te retirer de ta tête l'idée d'avoir laissé tomber tout le monde, d'avoir trahi patients, famille et confrères, la souffrance commence à diminuer. Pas totalement, mais beaucoup.

 

Seulement, la question, elle, est toujours là : à quoi ça sert ? A quoi bon prescrire des antalgiques à des patients arthrosiques qui s'en porteraient mille fois mieux si on leur prescrivait une activité physique régulière ? Comment justifier les traitements couteux des maladies cardio-vasculaires, si rien n'est vraiment fait pour la prévention, puisque la publicité pour les sucreries continue et que la vente du tabac est toujours autorisée ? Que dire à cette vieille dame seule que les enfants, trop éloignés d'elle (sous tous les aspects), veulent mettre en EHPAD par peur des chutes, alors qu'elle même veut juste que l'on la laisse tranquille ? ...

 

La question, le burnout, le fameux "malaise des médecins" sont liés à une évolution de la société, pas à un surmenage de travail.

 

Alors, y a-t-il une vie après le burnout ? Oui, je l'espère, mais elle ne sera plus jamais la même qu'avant. Reprendre le travail dans les mêmes conditions qu'auparavant est au mieux impossible, au pire dangereux et pour le médecin et pour les patients. 

 

Mais à y regarder de près, il se pourrait aussi que cette situation soit une chance, car elle pourrait représenter une étape nécessaire vers une vraie réforme de la médecine. Une redéfinition rôle du du médecin dans la société.

Peut-être que c'est justement ceux qui se posent la question du sens de leur travail qui seront demain les premiers médecins d'un nouveau genre, plus près des réalités de la vie des patients, plus loins des fausses vérités du lobby pharmaceutique, plus humain ...

 

envie de réagir ?

 

 

Please reload

Recent Posts

February 14, 2018

February 6, 2018

Please reload

Archive

Please reload

Tags

 

Contact

Follow

  • Facebook

©2017 by Docteur K. Proudly created with Wix.com